plante pour beau cheveux

Phytothérapie et les cheveux

plante pour beau cheveux

Des caractéristiques de l’humain, les cheveux font partie des signes de beauté les plus visibles. À voir l’état de vos cheveux, on peut déduire beaucoup de choses de votre personnalité, mais aussi et surtout de votre santé.

Si vous êtes quelqu’un de propre, d’organiser, en bonne santé… Les cheveux sont bien plus que de simples organes sur nos têtes. Il faut donc en prendre soin et les protégés.

Cependant, il n’est pas toujours simple d’en prendre soin correctement et avec des produits naturels.

En effet, entre les cheveux gras, sec, fin, épais, qui ont tendance à tombe, les cheveux sont pas moins sujets à des pathologies comme les autres organes du corps. 

Heureusement, la phytothérapie propose quelques moyens simples et efficaces de les entretenir. 

L’avantage des traitements de la phytothérapie, c’est qu’ils ne représentent pas de risques pour la santé. En effet, la phytothérapie est une pratique de médecine douce. Il est donc important de souligner qu’elle n’admet pas de substance chimique dans ses compositions. Par ailleurs, ces traitements sont effectués dans le strict respect de la personne du receveur et de la nature. 

Pourquoi devez-vous protéger les cheveux ? 

On se pose généralement cette question parce qu’on a du mal à comprendre le rôle exact de notre chevelure. Dans les lignes précédentes, nous avons surtout parlé de l’impact esthétique que la chevelure peut avoir sur l’humain.

Cependant, son rôle va bien au-delà de l’esthétique. En effet, les cheveux jouent un rôle primordial dans la préservation de la santé et le bien-être. 

Elles permettent par exemple de réguler la température du corps en protégeant la tête contre les rayons solaires, contre le froid, en absorbant la transpiration, et en empêchant le chef de succomber à toute sorte d’agression extérieure. 

Les cheveux ont aussi un rôle de protection assez important. 

Vos cheveux peuvent par exemple vous situer sur l’état de votre alimentation. Une chevelure fragile, sèche et en manque de vitalité est généralement signe d’une mauvaise alimentation et d’un déséquilibre alimentaire.

De même, les cheveux gras sont le signe de l’excès de matière grasse dans le corps. Dans les deux cas, vous devez revisiter votre alimentation pour retrouver l’équilibre.

Des pellicules persistantes dans vos cheveux peuvent, eux aussi, cacher des problèmes beaucoup plus graves. Il peut par exemple s’agir d’un début de psoriasis ou d’une autre maladie dermatologique.

Dans ce cas, vous devez penser à vous traiter afin que les symptômes ne s’aggravent pas. 

Quelques plantes pour lutter contre la chute de cheveux.

La grande ortie

feuilles d'orties

L’Utica dioica ou grande ortie est une plante aux multiples vertus médicinales. Elle est généralement utilisée pour le traitement des affections urinaires, des cystites, de goutte et de rhume. 

Il s’agit d’une plante très riche en histamine, ce qui aide à stimuler la circulation sanguine dans les vaisseaux du cuir chevelu. 

L’ortie facilite la repousse des cheveux. Elle entretient aussi leur croissance et en empêche la chute. 

Les cheveux sont ainsi bien oxygénés, et bien nourris par l’apport optimum de sang.

La bonne stimulation de la circulation sanguine permet aussi de limiter la survenue des séborrhées, et ainsi d’éviter l’apparition des cheveux gras par excès de production de graisse. 

L’utilisation de la grande ortie pour l’entretien des cheveux est assez facile à mettre en place. 

Vous pouvez par exemple faire une infusion à base de la plante, en laissant quelques feuilles d’ortie dans de l’eau chaude. Attendez que l’infusion refroidisse, puis vaporisez votre cuir chevelu, après application du shampoing. Massez bien puis rincez. 

 

Le romarin

france, burgundy, nature-4041278.jpg

Plante aromatique de renom, le romarin est aussi très efficaces pour fortifier les cheveux et entretenir leur croissance. 

Grace à ses caractéristiques antimicrobiennes et antifongiques, le romarin permet aussi, entre autres, de lutter contre l’apparition des pellicules dans le cuir chevelu. Il permet aussi de soulager les irritations. 

Son utilisation est simple. Pour ce faire, il vous suffit de faire bouillir de l’eau, et d’y ajouter quelques branches de romarin. Laissez infuser 15 à 20 minutes, filtrez et laissez refroidir. Cette mixture vous sera très utile pour rincer vos cheveux après votre shampoing. 

Une autre manière d’utiliser le romarin est d’en faire un macérat. Là encore, le procédé est très simple. Vous allez cette fois-ci prendre des feuilles et des branches de romarin que vous allez mettre dans de l’huile végétale.

Il peut s’agir d’huile de coco, d’huile d’olive ou d’huile d’avocat. En fait, vous allez procéder selon vos goûts.

Vous allez ensuite laisser macérer le mélange pendant une période plus ou moins longue. Il faut compter entre 1 ou deux mois. Après l’étape de la macération, votre préparation est prête.

Conservez-la dans un endroit sec et de préférence sombre. Vous allez l’utiliser pour faire des bains d’huile qui nourriront vos cheveux et auront un effet profond sur ces derniers. 

Les plantes contre les cheveux gras

Le Thym

thym

Le thym est généralement utilisé pour ses vertus antiseptiques. Cependant, si nous en parlons ici, c’est pour évoquer ses bienfaits sur le cuir chevelu. 

Le thym est un excellent tonifiant pour les cheveux. Il permet de les soigner et de les revitaliser. 

Pour l’utiliser, tout comme avec la grande ortie, vous pouvez en faire une infusion. L’idée, c’est de laisser bouillir un bouquet de thym pendant 15 minutes, dans 1 litre d’eau. 

Une fois que vous aurez laissé l’infusion se reposer et refroidir, filtrez-la et embouteillez. Vous l’utiliserez comme eau de rinçage, après votre shampoing.  

À chaque usage de cette solution, laissez la faire effet durant quelques heures, avant de la rincer, ainsi, le thym aura tout le temps de pénétrer le cuir chevelu, et de lui faire profiter de toutes ses vertus. 

La lavande

Lavande

Les huiles essentielles peuvent aussi servir de protection contre les cheveux gras.

En l’occurrence, l’huile essentielle de lavande qui permet de réduire les activités des glandes sébacées qui se trouvent au niveau du cuir chevelu. 

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de lavande, en la mélangeant avec votre shampoing.

Vous pouvez aussi décider de l’appliquer directement sur les racines de vos cheveux, pour un effet plus rapide. 

Laissez poser quelques heures et rincez vos cheveux délicatement à l’eau froide.

Les plantes contre les cheveux secs

Le ricin

castor oil plant, fruits, plant-6648514.jpg

Laxatif reconnu de tous, le ricin n’en demeure pas moins un véritable atout cosmétique. Riche en acide gras et en minéraux, le ricin permet d’accélérer la croissance des cheveux, et de les fortifier, en les nourrissant en profondeur. 

Pour une application sur les cheveux, privilégiez l’huile de ricin. Cette dernière est assez visqueuse et peut s’avérer difficile à manipulé. Si tel est le cas, vous pouvez la mélanger avec une autre huile végétale de votre choix. 

Il faut aussi dire que le ricin est beaucoup plus adapté pour l’entretien des cheveux secs. Ses qualités nutritives les fortifient, et les rendent beaucoup plus souple. Ils  sont aussi hydratés et résistent mieux aux chocs, grâce à l’action de le ricinoléique contenu dans l’huile de ricin.

 

Astuce : Contre les cheveux secs, l’huile d’olive et l’huile essentielle de romarin sont un excellent mélange.

Mélanger avec l’huile essentielle de romarin de l’huile d’olive, très nutritive pour vous offrir une chevelure bien garnie et éclatante.

Pour que le mélange soit encore plus nourricier, vous pouvez y ajouter un peu de miel. Laissez poser quelques heures afin que les cheveux absorbent les huiles et rincez délicatement à l’eau vive, idéalement froide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.