phytothérapie contre l'arthrose

Soulager l’arthrose grâce à la phytothérapie

L’arthrose est une maladie due à l’altération du cartilage qui se localise au niveau des articulations.  Ce dernier s’altère peu à peu, jusqu’à disparaître complètement, dans les cas les plus sévères. 


On distingue, selon les articulations touchées, plusieurs types d’arthrose. Nous avons d’une part, les arthroses cervicales, les arthroses dorsales, les arthroses lombaires, les arthroses de la hanche, les arthroses du genou, les arthroses des épaules, les arthroses des mains, vous l’aurez compris, il existe autant de type d’arthrose, que d’articulation sur le corps.


Ce type d’affection peut affecter négativement la qualité de vie des personnes qui en sont sujettes. De ce fait, il est important de les traiter, et de le faire convenablement.

Heureusement, la phytothérapie propose des plantes et des méthodes de traitement efficaces. Une alternative à la médecine moderne très intéressante.

Quelles plantes contre l'arthrose ?

La griffe du diable

griffe du diable

La griffe du diable ou harpagophytum est une essence de plante très réputée pour ses vertus anti-inflammatoires très puissantes.

Son mode d’action est plutôt simple ; elle permet de réduire le taux de cytokine qui est une substance qui favorise les inflammations. 

La griffe du diable permet aussi d’atténuer les douleurs dans les articulations. Par ailleurs, elle permet de réduire les actions des enzymes responsables de la destruction des cartilages. 

L’usage de la griffe du diable pour le traitement de l’arthrose représente donc une prise en charge à 360°, qui permet de prendre en charge, à la fois, les symptômes et les causes de la maladie. 


Un traitement à base de la griffe du diable doit être prolongé sur un délai de deux mois minimum, avant de commencer par ressentir les effets. 

Les feuilles d’ortie

feuilles d'orties

Les feuilles d’ortie sont aussi de très bon anti-inflammatoire. Elles ont le même principe actif que la griffe du diable. 

Combiné à un traitement médicamenteux, elle permet de réduire les prises de médicament, afin d’éviter l’impact négatif que ces derniers sont susceptibles d’avoir sur l’organisme du receveur. 

Le curcuma

curcuma

Le curcuma est l’une des plantes exotiques les plus en vue du moment, et pour cause. Le curcuma est une plante aux multiples vertus. 

Nous allons cependant nous intéresser, dans le cas qui nous concerne ici, uniquement sur ses vertus anti-inflammatoires. Le curcuma agit directement sur les chondrocytes, les cellules responsables de la formation des cartilages

En effet, la curcumine ; le principe actif du curcuma permet de protéger les choanocytes contre les inflammations. Ceci permet d’assurer un renouvellement normal des cartilages au niveau des os. 


Le curcuma vous permet donc de retrouver votre mobilité au fur et à mesure que le traitement avance. Les douleurs diminuent progressivement et le cartilage se reconstitue naturellement. 

Il faudra tout de même suivre le traitement sous le regard avisé d’un professionnel en phytothérapie, pour d’éventuels réajustements en cours de route. 

la reine des près

la reine des près

Antalgique avéré, la reine des près est aussi un réel anti-œdémateux. Elle possède, parmi ses principes actifs, de l’acétylsalicylique qui n’est nul autre que la molécule a la base de la fabrication de l’aspirine. 

Elle vous permettra donc de lutter contre la douleur et d’avoir un meilleur confort dans vos mouvements. 

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. Cependant, j’estime qu’il s’agit des plantes aux vertus les plus actives pour lutter contre l’arthrose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.